Le projet BEL 16 en juin 2009 et les étapes à venir

L’année 2008-2009 a été essentiellement occupée à la saisie de notices de livres, en continuant à avancer imprimeur par imprimeur. Ce travail a été mené à bien par William Kemp. Cette saisie se fait toujours sous FMP. Une mise à jour, à venir très prochainement, de la page « dossiers traités » pourra rendre compte des avancées.

La base de données : nous avons lancé un appel à proposition pour une aide à la décision. À partir du mois de septembre 2009, nous travaillerons donc avec un prestataire extérieur pour préciser nos besoins scientifiques et techniques, identifier les solutions, choisir celle qui nous convient le mieux et arriver jusqu’à l’acquisition, si besoin est, d’une solution logicielle. Nous espérons que cette étape cruciale nous permettra de déterminer avant la fin de l’année 2009 de quoi nous avons besoin et comment l’utiliser. Pendant ce temps, nous allons continuer la saisie et « nettoyer » les notices existantes (il y a eu quelques modifications de saisie avec le temps), avec l’aide d’un assistant recruté au 1er octobre 2009, docteur ou titulaire d’un diplôme lui ayant permis d’acquérir les connaissances nécessaires (l’appel à candidatures est , n’hésitez pas à le signaler autour de vous).

Quelques étudiants inscrits dans les diverses formations de l’enssib travaillent sur les imprimeurs libraires lyonnais du XVIe siècle. Quelques soutenances à venir en septembre, d’autres en janvier (conservateurs stagiaires).


2 réflexions au sujet de « Le projet BEL 16 en juin 2009 et les étapes à venir »

  1. Je suis très intéressée par la démarche: solliciter un prestataire technique pour « aide à la décision ». Nous rencontrons exactement les mêmes questionnements pour le projet Mame, qui travaille encore sous FMP. Par ailleurs autour de moi se montent des projets similaires, qui comprennent une partie de recensement bibliographique « ciblé » (livres possédant très souvent une importante iconographie, littérature pour enfants oblige). Nous serons très attentifs aux choix qui pourraient être faits par les uns et les autres. Comment avez-vous choisi votre prestataire?

  2. bonjour
    j’ai fait un cahier des charges avec une demande de conseil précise, nous l’avons mis en ligne sur le site de mon institution à la rubrique « marchés », et j’ai contacté par ailleurs une société que je connaissais déjà, et qui a répondu. Je mettrai à jour le carnet avec l’avancée de nos réflexions et de nos travaux dès que possible. cette aide extérieure est pour l’instant très efficace et résout peu à peu des difficultés et des interrogations qui parsemaient nos réflexions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *